Chiffres clés

Accroche
En 2018, la B.A 06 a distribué 1 637 tonnes de denrées alimentaires, représentant 5,9 Millions d'Euros à ses 99 associations et CCAS partenaires, permettant à ceux-ci de distribuer 3,2 millions de repas à 30 000 démunis dans 28 communes des Alpes-Maritimes
Corps

- NOS SOURCES D'APPROVISIONNEMENT :

1 845 tonnes collectées

Approvisionnements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Union Européenne (PEAD) – 466 tonnes soit 25 %

- Etat Français (CNES)        - 56 tonnes soit 3 %

- Récolte quotidienne (GMS)   - 982 tonnes soit 53 %

- Collecte (particuliers et écoles)  - 230 tonnes soit 13 %

- Industriels (IAA) – 18 tonnes soit 1 %

- Autres BA – 8 tonnes soit 0.5 %

MOYENS HUMAINS :

  • 129 bénévoles permanents fournissant 47 259 heures de travail annuel, équivalant à 28 emplois temps plein, d'une valeur de 1,1 millions d'€.
  • 6 salariés, dont 2 CDI et 3 en Contrat d'Accompagnement dans l'Emploi (CAE).
  • Plus de 1200 bénévoles ponctuels pour les opérations de Collecte.  

MOYENS MATÉRIELS :

La Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes dispose de :

  • 1 entrepôt de 1 300 m2 équipé pour une capacité de stockage de 882 palettes.
  • 2 chambres froides de 230 m3 pour le stockage et le tri des produits frais.
  • 1 chambre froide de 12 m3  et 1 chambre négative de 4 m3.
  • 4 congélateurs pour la mise à disposition des produits surgelés ; le stockage de masse étant sous-traité à une entreprise spécialisée disposant de chambres froides négatives.
  • 6 véhicules de transport dont 4 frigorifiques.
  • Du matériel de manutention (2 chariots élévateurs, 3 palettiseurs gerbeurs et 9 transpalettes dont 4 peseurs).
  • 255 m2 de bureaux et salles de réunion facilitant l’organisation de formations à destination de nos associations partenaires.  

MOYENS FINANCIERS :

  • Un budget annuel alimenté :
  • pour 42 % par les subventions des pouvoirs publics.
  • pour 52 % par les cotisations des adhérents et la participation de solidarité.

Ce budget sert à payer :

  • pour 1/3, les loyers et charges des entrepôts.
  • pour 1/3,  les salaires et charges sociales.
  • pour 1/3,  les frais de fonctionnement (transport, assurances, entretien et réparations, ...)